News

ParAlexia Lavanchy

Voguez avec L’ARVe et le Bateau Genève sur le lac Léman !

Soirée de soutien au festival  « À Contre Courant »
Samedi 18 août 2018 dès 21h30 au Bateau Genève                                  

Né en juin 2017, À Contre Courant Festival est le fruit d’une collaboration entre les buvettes À la Pointe (ARVe), la Barje et le café restaurant le Bateau-Lavoir, qui depuis plusieurs années, occupent et animent les rives du Rhône avec leurs projets socio-culturels respectifs.

De taille modeste et organisée avec très peu de moyen, cette première édition qui s’est déroulée entre le Sentier des Saules et la Promenade des Lavandières, en offrant une programmation pluridisciplinaire ouverte à tout public, a révélé le potentiel et la pertinence de cette manifestation questionnant et célébrant la vie autour des berges du Rhône aujourd’hui très prisée par la population.

Les échos très positifs relatifs à ce festival ont donc convaincu l’ARVe (porteuse du projet) de réitérer l’aventure en 2019 en impliquant d’avantage d’acteurs culturels, associatifs et institutionnels directement concernées par la vie le long des rives du Rhône !

Dans ce cadre, le Bateau Genève accueillera ce samedi 18 août dès 21h30 l’équipage du Festival À Contre Courant pour une soirée de soutien à sa deuxième édition qui aura lieu en août 2019 !

Cet soirée est une belle mise en jambe pour se préparer à  « l’ARVe On Tour », anniversaire des 10 ans de l’association qui se déroulera le 5 septembre aux Wagons et le 30 novembre au Voisins.


ParRaf Schutz

Les mercredis associatifs A LA POINTE

Les mercredis après-midi, venez animer A LA POINTE avec votre association !

ParPatrick Naef

L’ARVe dans le Toutouyoutour de Couleur3

Couleur 3 et son Toutouyoutour étaient de passage à la Pointe lundi 13 août pour une émission enregistrée en direct de notre buvette. C’était l’occasion de présenter nos projets et notre association avec Iago Cruz, coordinateur du projet A la Pointe, et Patrick Naef, président de l’ARVe. On a aussi pu écouter d’autres acteurs de la Jonction, avec les interventions de nos amis de Kugler et du Kino-Kabaret. Le podcast est disponible sur le site de Couleur 3. Bonne écoute et merci à Valérie, Julien et toute l’équipe de Couleur 3 pour cette excellente émission!

    

ParDavid Simonnin

Le Musée d’ethno se laisse écouter à la plage

Ce week-end, le journal 20 minutes met en avant une nouvelle collaboration mise en place cette saison à la buvette À la Pointe, entre l’ARVe et le Musée d’ethnographie de Genève (MEG).

Cette collaboration permet la mise à disposition du public, par l’intermédiaire d’un Ipad et d’un casque sans fil en libre service, d’une partie de la collection musicale du MEG. Cette collection, qui totalise en tout 16’000 h de musique, rassemble des enregistrements de musiques traditionnelles des 4 coins du monde. Une manière de découvrir et se connecter aux cultures du monde dans le décor idyllique de la Pointe de la Jonction!

Dans le cadre de cette collaboration, samedi prochain 19 août le MEG sera présent À la Pointe, accompagné des DJ du label BongoJoe Records, qui se serviront dans cette riche audiothèque pour concocter un mix multiethnique inédit!

À bientôt À la Pointe!

Article du journal 20 minutes du 12 août 2018: Le Musée d’ethno se laisse écouter à la plage

 

ParDavid Simonnin

Baignade dans le Rhône – journée de prévention et action Lâche pas ta bouée

Le week-end dernier, l’Etat de Genève a organisé une journée de sensibilisation aux risques liés à la baignade dans le Rhône, relayé dans la presse. En effet, chaque année on déplore malheureusement des noyades dans cette portion du fleuve. Se baigner dans le Rhône n’est donc pas sans risques, mais moyennant quelques précautions ces risques peuvent être évités! Cette journée a été également l’occasion de rappeler le travail de prévention réalisé par l’action « Lâche pas ta bouée » (LPTB), mis en place par l’association la Barje et l’ARVe.

L’action LPTB, en fonction depuis 2016, est une émanation du projet-pilote de l’association La Barje, de prévention, médiation et sécurité (PPMS) à la promenade des Lavandières. Il met en place des équipes de jeunes formés à la sensibilisation et la prévention des risques, qui vont à la rencontre des usagers. Présents au bord du Rhône entre le 1er juin et fin août, ils effectuent un important travail auprès des usagers basé sur la prise de contact, la communication et la prévention des risques. Jusqu’à 80 discussions par jour sont faites par les jeunes de LPTB reconnaissables à leur T-shirt bleu ciel. Les thèmes abordées sont la consommation d’alcool et de drogue, l’hydratation, la protection contre le soleil, et les spécificités de la baignade dans le Rhône.

Par ce dispositif, l’ARVe prend donc une part active à la prévention des risques sur les rives du Rhône, et a l’intention avec la Barje de maintenir et renforcer ce projet les prochaines années. Pour cela, il faudrait que le soutien des autorités au projet puisse être accru, notamment pour augmenter la période d’activité du projet de manière à la faire mieux correspondre à la période de pic de fréquentation du site, de début mai à mi-septembre.

En attendant, prenez tous soins de vous et soin les uns les autres! La sécurité sur le sentier et dans le Rhône est l’affaire de tous! On rappelle ici quelques consignes importantes: ne pas se baigner si on n’a pas un bon niveau de nage, après avoir consommé de l’alcool ou de la drogue, si l’on se sent en petite forme ou fatigué; Aller se baigner à deux plutôt que seul et prévenir ses voisins de serviette lorsqu’on va se baigner. On vous encourage également à être actif, discutez avec vos amis et voisins de serviette de ces risques et diffusez les bonnes pratiques!

Plus d’infos:

Le site de l’Etat de Genève sur la baignade dans le Rhône

Le projet Lâche pas ta bouée

180721 Le Rhône ne m’inspire pas confiance – 20minutes

180721 Se baigner dans le Rhône est-il dangereux – Tribune de Genève

La zone de baignade conseillée et les bons comportements à avoir:

ParDavid Simonnin

Sentier des Saules: la justice annule les projets d’aménagements de la Ville et l’Etat

Ce week-end et cette semaine, la presse se fait l’écho de la récente décision du Tribunal Administratif de Première Instance (TAPI), qui annule les autorisations de construire des aménagements existants et projetés du Sentier des Saules et du Rhône urbain. Notamment la Tribune de Genève , qui y a consacré trois articles (ici et ici, et ici) et un éditorial, le journal 20 minutes qui a publié un article, et Radio Lac qui a interviewé notre membre du comité David Simonnin.

En particulier, le projet complet d’aménagement du Sentier des Saules de la Ville de Genève, et celui de bouées de balisages de la baignade et d’agrandissement de pontons du Canton étaient attaqués en justice par deux recours de riverains. La raison principale sur laquelle s’appuient les juges pour leur donner raison est le fait que ces projets ne reposent sur aucune planification générale du secteur de la Pointe de la Jonction, ce qui est contraire au droit de l’aménagement du territoire. Ils retiennent également l’argument que les nuisances pouvant être générées par les nouveaux aménagements ne sont pas prises en compte et évaluées dans les projets.

Au niveau pratique, l’ARVe regrette le fait que cette décision donne un coup d’arrêt à l’aménagement du Sentier des Saules et des rives du Rhône. En effet, en dépit de ce que peuvent espérer les recourants, cette décision ne va pas diminuer les pics de fréquentation estivale du site. Au contraire, la situation actuelle avec de mauvaises infrastructures d’accueil du public va perdurer, ce qui ne satisfera ni les utilisateurs ni les riverains du site.

Au niveau politique, le jugement dénonce toutefois un problème auquel l’ARVe s’est confronté ces dernières années, soit le manque de coordination et de planification des autorités dans le secteur. Jusqu’à présent, la Ville et l’Etat pratiquaient en effet dans ce secteur la politique du chacun chez-soi et de l’absence totale de coordination. L’Etat souverain sur ses rives, avait lancé de son côté ses projets de pontons, pendant que la Ville a d’abord freiné le développement du site, pour finalement lancer un projet d’aménagement qui restera donc lettre morte. Or ce site de la Jonction, en pleine mutation depuis 10 ans notamment dans son utilisation estivale, ne peut être géré à vue, depuis les quatre coins de l’administration genevoise, ce que confirme le Tribunal. L’Etat et la Ville n’ont pas encore décidé s’ils faisaient appel de cette décision, toutefois cela paraît peut probable tant le jugement est clair d’après des spécialistes consultés.

Espérons donc que ce jugement, malgré sa confirmation du stand-by actuel, permettra de donner un nouvel élan dans le pilotage de ce projet, au moment-même où nous venons d’obtenir un crédit d’étude pour l’aménagement du parc de la Pointe de la Jonction. En effet, le début officiel de la planification du parc de la Pointe de la Jonction est évidemment l’occasion en or de poser à plat toutes les problématiques liées à ce site et réfléchir à l’aménagement futur qui saura satisfaire le plus grand nombre. L’ARVe, en tant que membre du Forum Pointe de la Jonction, va pouvoir suivre ce processus au travers d’un groupe de suivi de ce projet qui se met en place actuellement au sein du Département des Constructions de la Ville de Genève.

Cette saga de l’aménagement des rives du Rhône commence donc une nouvelle saison avec une donne claire: planifions maintenant un espace public de qualité, pensé globalement, pour le bénéfice de toutes et toutes! La suite au prochain épisode…

180713 La justice dit stop à un Rhône trop attractif – Tribune de Genève

180713 Ne tuons pas le paradis de la Jonction – Tribune de Genève

180718 Bords du Rhône il faudra tout reprendre à zéro – Tribune de Genève

180718 L’aménagement des bords du Rhône attendra le parc – 20minutes

Interview sur Radiolac de David Simonnin, membre du comité de l’ARVe:

ParBlaise Dupuis

À LA POINTE dévoile son programme pour l’été!

La programmation estivale d’À LA POINTE est sortie! L’été s’annonce chaud et plein de surprises!

Rendez-vous sur les bords du Rhône… et visitez notre page Facebook !

ParDavid Simonnin

Le Parc de la Jonction franchit une nouvelle étape!

Finalement c’est passé!

Le crédit de 500’000.- pour des études d’urbanisme, de diagnostic de pollution et de démarche participative était soumis au vote du Conseil municipal mardi et mercredi.

Après avoir failli subir une coupe de 100’000.- proposée par le PLR, correspondant à la totalité du budget dédié à la démarche participative, et qui avait été acceptée en 2ème lecture mardi, la mobilisation de nos membres et de nos relais au Conseil Municipal a finalement réussi à faire aboutir un compromis en 3ème débat mercredi. Ce compromis permet de conserver le soutien à la démarche participative, en réduisant toutefois le montant prévu à 60’000.-.  Ceci confirme donc un soutien à cette démarche menée à l’initiative du Forum Pointe de la Jonction, et va tout de même permettre de faire de belles choses malgré le budget inférieur à celui escompté. Ainsi, en plus de ce montant, 400’000.- ont été débloqués pour pouvoir maintenant concrètement entrer dans le vif du sujet au niveau de la vérification de la non-pollution de la parcelle et des premières études d’urbanisme permettant d’esquisser le futur parc!

L’ARVe se félicite du résultat de ce vote, ainsi que du démarrage de cette nouvelle étape de ce projet fédérateur, parti de rien il y a tout juste 2 ans! En ligne de mire, le déménagement des bus, qui a été confirmé pour fin 2019. D’ici-là il y aura donc du travail pour préparer le projet de parc, et également réfléchir à une éventuelle reconversion temporaire du site si le chantier du parc ne pourrait pas démarrer en janvier 2018. Que du bonheur à venir!!!

Merci à toutes et tous qui se sont impliqués dans cette nouvelle victoire d’étape!!!

Ci-dessous, l’article de la Tribune de Genève qui s’en fait l’écho aujourd’hui:

180621 Le Parc de la Jonction franchit une nouvelle étape

NB: Le Forum Pointe de la Jonction est composé de 6 associations: L’Association des Habitants de la Jonction, L’Association Ecoquartiers-Genève, la Maison de quartier de la Jonction, la Fédération des Artistes de Kugler, le Canoë-club de Genève et l’Association pour la Reconversion Vivante des espaces.

 

 

 

ParDavid Simonnin

Le soutien au parc à la Pointe de la Jonction vacille!

Hier soir 19 juin, le Conseil municipal de la Ville de Genève débattait de la demande de crédit émanant du Forum Pointe de la Jonction dont l’ARVe est membre. Ce crédit d’étude de 500’000.-, urgent pour préparer le départ des bus fin 2019, se répartissait en 260’000.- pour des études d’urbanisme, 140’000.- d’étude de diagnostic de pollution du sous-sol, et 100’000.- pour la poursuite de la démarche participative initiée par le Forum.

Alors que le projet avait été accepté en commission, un amendement proposé par le PLR en 2ème débat a été accepté sur le fil. Celui-ci supprime la partie du crédit prévue d’être allouée à la démarche participative, soit 100’000.-. L’ARVe déplore ce vote, qui devra encore être confirmé en 3ème débat aujourd’hui mercredi 20 juin, et souhaite rappeler ici la plus-value qu’apporte la démarche participative au projet de parc.

– La démarche participative a permis de fédérer en 1 an une unanimité pour la création d’un parc, là où les autorités ont dépensé des millions depuis 10 ans en études non-concluantes (HES-so, Blue brain, surélévation dépôt,…).

– La démarche participative à permis de recueillir en 6 mois l’ensemble des informations nécessaire pour pouvoir rédiger aujourd’hui un cahier des charges de mandat d’urbaniste. Ceci en allant à la rencontre d’habitants et usagers de la Jonction et de Saint-Jean, par des questionnaires, tables rondes, visites, présentations, et en créant une plateforme d’échange de visions entre différents services des administrations concernées.

– La démarche participative depuis 2016 a su mobiliser des milliers de personnes, requis des centaines d’heures de travail de la part de dizaines de bénévoles, provenant de 6 associations, le tout avec un budget de 30’000.-. La poursuite de ce processus extrêmement efficace nécessite de prolonger ces moyens et renforcer le soutien aux associations, toutes à but non-lucratif.

– La démarche participative permet à l’administration de bénéficier d’un très large relai auprès des habitants, usagers et voisins pour promouvoir son projet, et permet donc de minimiser ses risques d’échec de projet. Ceux-ci consistent notamment en à des oppositions de personnes ou groupes ne se sentant pas entendus.

Pour toutes ces raisons, et alors que le soutien au projet vacille aujourd’hui, il est important de souligner que la démarche participative n’est pas un luxe ni une coquille vide, mais une véritable plus-value tant pour les habitants, usagers et voisins de la Pointe de la Jonction, ainsi qu’un levier indéniable d’efficacité. En ce sens, nous estimons qu’elle devrait être plus largement soutenue en 3ème débat ce soir!

Ainsi, en vue de ce 3ème débat, il sera utile de faire connaître cet article autour de vous aujourd’hui 20 juin pour soutenir ce travail associatif exemplaire! En relayant sur les réseaux sociaux bien sûr, et en parlant (si possible à vos nombreux amis Conseillers municipaux ;-)! Like and Share! On compte sur chacun!

NB: Le Forum Pointe de la Jonction est composé de 6 associations: L’Association des Habitants de la Jonction, L’Association Ecoquartiers-Genève, la Maison de quartier de la Jonction, la Fédération des Artistes de Kugler, le Canoë-club de Genève et l’Association pour la Reconversion Vivante des espaces.